Actualités
26/04/2022
Analyse
GNT ParisTurf
GNT ParisTurf à Châteaubriant : Cleangame mais aussi...

Ce mercredi, quels trotteurs vont se mettre en valeur dans la 4ème étape du Grand National du Trot ParisTurf 2022 ? Présent à Châteaubriant, le champion Cleangame ralliera certainement de nombreux suffrages. La team data LeTrot a identifié d’autres trotteurs présentant des profils intéressants. En bonus, Antoine Lhérété évoque ici ses chances avec Girolamo, vainqueur de l’étape de Reims.

GNT ParisTurf à Châteaubriant : Cleangame mais aussi...

 ©Scoopdyga - Cleangame est-il une base solide ?

CLEANGAME, le favori
Entraîneur-driver : J.-M. Bazire
61 % de réussite à la victoire (67 courses/41 victoires)
Paramètres favorables
Tenue : 83 % de réussite à la victoire lorsqu’il évolue sur des distances supérieures à 2 900 mètres (10 sur 12).
Hippodrome : 66 % de réussite à la victoire lorsqu’il se produit ailleurs qu’à Vincennes (23 sur 35).
Couple cheval-driver : compte 27 succès en 39 associations (69 %) avec Jean-Michel Bazire.
Fréquence de sortie en piste : 72 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu moins de 3 semaines plus tôt (21 sur 29).
Est-il encore besoin de le présenter ? Ce mercredi, le meilleur hongre du moment va se produire pour la première fois sur l’hippodrome de Châteaubriant où il s’élancera 50 mètres derrière certains de ses rivaux. Pour l’heure, Cleangame a enregistré 5 succès en 9 tentatives dans cette configuration « rendement de distance ». Le tracé et la longue distance proposés ici serviront sans doute ses intérêts. Un paramètre à prendre en compte : il a été disqualifié 3 fois lors de ses 6 dernières sorties. Ce qui ne suffira certainement pas à doucher l’enthousiasme de ses nombreux supporters.

---

HANNA DES MOLLES, l’opposition directe 
Entraîneur : L.-C. Abrivard - Driver : A. Abrivard
28 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (25 courses/7 victoires)
Paramètres favorables
Ferrure : 100 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’elle est déferrée des 4 pieds (4 sur 4).
Fréquence de sortie en piste : 100 % de réussite dans les 3 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu moins de 2 semaines plus tôt (6 sur 6).
Pilote/hippodrome : 60 % de réussite à la victoire (3 sur 5) pour Alexandre Abrivard sur l’hippodrome de Châteaubriant en 2022.
C’est l’autre attraction de cette étape. Plus jeune que ses rivaux du jour, cette lauréate du Critérium des 3 ans 2020 devrait afficher des progrès après deux courses de rentrée. Hanna des Molles n’a jamais gagné sur des distances supérieures à 2 700 mètres (6 occurrences), mais ses états de services impeccables sur le « parcours classique » de Vincennes attestent de sa tenue. Elle est capable d’un coup d’éclat pour ses débuts dans le GNT.

---

FAWLEY BUISSONAY, l’outsider amusant
Entraîneur : J.-M. Monclin - Driver : J.-Ph. Monclin
8 % de réussite à la victoire (59 courses/5 victoires)
Paramètres favorables
Forme saisonnière : 65 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit entre mars et mai (11 sur 17).
Driver/Hippodrome : Jean-Philippe Monclin est le driver qui a remporté le plus de courses à Châteaubriant en 2022 (4 en 14 sorties).
Corde : 68 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il évolue sur des pistes corde à droite (13 sur 19).
Il ne gagne pas souvent mais on aurait tort de le juger sur ce seul critère. Dauphin de Kennedy dernièrement à Vincennes, de Face Time le mois dernier, ce 7 ans est très bien engagé ici. Performant à cette période de l’année, Fawley Buissonay est l’une meilleures chances théoriques parmi les concurrents qui s’élanceront au premier poteau de départ.

---

EPSOM D’HERFRAIE, candidat au podium
Entraîneur : J.-M. Baudouin - Driver : E. Raffin
53 % de réussite à la victoire (34 courses/18 victoires)
Paramètres favorables
Couple cheval-pilote : 65 % de réussite à la victoire (11 sur 17) lorsqu’il est associé à Eric Raffin au trot attelé.
Pilote/Hippodrome : Eric Raffin est le pilote qui a enregistré le plus de succès à Châteaubriant au cours des 24 derniers mois.
Ferrure : 56 % de réussite à la victoire lorsqu’il est déferré des 4 pieds (14 sur 25).
Tenue : 58 % de réussite à la victoire lorsqu’il se produit sur des distances égales ou supérieures à 2 850 mètres (14 sur 24)
Capable d’enregistrer 8 succès consécutifs entre novembre 2020 et mars 2021, ce pensionnaire de Jean-Michel Baudouin s’est signalé depuis en remportant 4 Quinté+. Dernièrement, Epsom d'Herfraie a montré qu’il pouvait aussi performer sur des pistes corde à droite. Un accessit est largement à sa portée. Encore faut-il qu’il reste sage, ce qui n’a pas toujours été le cas ces derniers temps.

---

EIRE D’HELIOS, Madame Quinté
Entraîneur : F. Harel - Driver : F. Lagadeuc
14 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (71 courses/10 victoires)
Paramètres favorables
Tenue : termine 1 fois sur 2 dans les 3 premiers lorsqu’elle se produit sur des distances supérieures à 2 850 mètres.
Quinté : 82 % de réussite dans les 5 premiers dans les courses supports du Quinté+ (18 sur 22).
Rendement de distance : Depuis septembre 2020, affiche 78 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’elle s’élance au poteau des 25 mètres (7 sur 9).
Qu’elle rende 25 mètres ou pas, Eire d'Helios fait preuve d’une régularité exemplaire. Elle mériterait de renouer avec le succès mais l’opposition est ici plus relevée qu’à Reims. Le contexte tracé-distance devrait en revanche servir ses intérêts. Elle peut ici améliorer son remarquable coefficient de réussite dans les Quinté+.

---

GIROLAMO, l’avis d’Antoine Lhérété
Vainqueur de la dernière étape du GNT à Reims, Girolamo sera au départ ce mercredi à Châteaubriant. Antoine Lhérété, qui l’entraîne depuis quelques mois, revient sur ce succès et évoque le rendez-vous de ce mercredi : « Nous l’avons acquis cet hiver. J’ai voulu lui donner un programme en Province, estimant qu’il en avait peut-être assez de Vincennes. Compte tenu de ce qu’il me montrait en piste, je n’ai pas hésité à lui attribuer un émoji vert* à Reims où nous avons bénéficié d’un parcours de rêve. Sa victoire nous permet de poursuivre l’aventure dans le GNT, ce qui est parfait. Mercredi, il est très bien engagé. Je redoute certains concurrents, dont naturellement Cleangame qui, s’il ne fait pas de faute, sera très difficile à battre. Malgré l’opposition, j’aborde cette étape avec des ambitions. »  

*Par le biais d’émojis, les entraîneurs donnent leur avis sur chacun de leurs partants. Un émoji vert indique que tous les paramètres sont réunis pour un classement du cheval dans les trois premiers.

Les statistiques sont disponibles sur la fiche course de la quatrième étape du Grand National du Trot ParisTurf à Châteaubriant en naviguant sur les différents onglets.

ACTUALITÉS
12/04/2022
ANALYSE
GNT PARISTURF
GNT PARISTURF À REIMS : FRENCH MAN, MAIS AUSSI...

Ce mercredi, quels trotteurs vont s’illustrer dans la 3ème étape du Grand National du Trot ParisTurf ? Pour tenter de répondre à cette question, la team Data de LeTROT a analysé les données chiffrées des 16 concurrents au départ. Outre French Man, 4 candidats ont attiré notre attention.

GNT ParisTurf à Reims : French Man, mais aussi...

©Scoopdyga - French Man a beaucoup d'atouts dans son jeu

LES FAVORIS
FRENCH MAN, à droite toute
Entraînemeur / Driver : J. Dubois : 
230 630 euros de gains
19 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (64 courses, 12 victoires)
Indices favorables
Corde : 83 % de ses succès ont été enregistrés sur des pistes corde à droite (10 sur 12).
Distance / mode de Départ : 55 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il se produit sur des distances inférieures à 2 650 mètres départ volté.
Ferrure : 83 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il est plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs.
French Man est l’un des moins riches du lot, mais sera sans doute très appuyé au betting. Et pour cause. Epatant à Caen le 12 mars (où il s’élançait aux 25 mètres), ce 7 ans a une nouvelle fois fait étalage de son aptitude aux tracés corde à droite. Comme driver, Julien Dubois sait aussi parfaitement s’en servir (11 victoires ensemble). Toutes les conditions semblent réunies pour que French Man réalise d’excellents débuts dans le Grand National du Trot 2022.
--
EDY DU POMMEREUX, une question de sagesse ?
Entraînement : S. Roger / Driver : M. Mottier
264 980 euros de gains
21 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (82 courses, 17 victoires).
Indices favorables
Couple cheval-driver : 75 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il est associé à Mathieu Mottier.
Corde : 76 % de réussite dans les 4 premiers sur les hippodromes corde à droite (13 sur 17).
Conditions de course : depuis 2020, 64 % de réussite dans les deux premiers quand il s’élance au premier poteau dans des courses avec rendement de distance (7 sur 11).
Avec lui, c’est un peu tout ou rien. Ainsi, lors de ses 20 dernières sorties, Edy du Pommereux a été sanctionné à 6 reprises pour ses allures, mais a aussi terminé 14 fois dans les 4 premiers. Un bilan qui plaide nettement en sa faveur, mais Mathieu Mottier devra se montrer vigilant.  
  
LES CHALLENGERS
FLOWER BY MAGALOU inspire confiance
Entraîneur : A. Pereira / Driver : Y. Lebourgeois
249 955 euros de gains
15 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (68 courses/10 victoires)
Indices favorables
Fréquence de sortie en piste : depuis 2020, 76 % de réussite dans les 5 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu moins de deux semaines plus tôt (13 sur 17).
Couple cheval-pilote : 57 % de réussite dans les 2 premiers avec Yoann Lebourgeois au trot attelé.
Hippodrome : depuis 2021, affiche 56 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’elle se produit sur des hippodromes en région*.
Remarquée à deux reprises à Vincennes cet hiver, Flower By Magalou s’est illustrée à Laval le mois dernier en établissant son nouveau record chronométrique départ volté (1’12’8’’). Visiblement sur la montante, elle retrouve ici Yoann Lebourgeois avec lequel elle compte deux succès. Son entraîneur, Adrien Pereira, aborde cet évènement avec des ambitions et commente les statistiques de sa pensionnaire : « Il est vrai qu’elle est capable répéter les efforts et se montre plutôt performante quand elle court de façon rapprochée. Elle est aussi à son avantage sur les hippodromes de province. La jument est extra et sa troisième place à Laval le mois dernier en est la preuve. Lorsque je lui ai attribué son émoji (jaune), il y avait quelques cracks engagés dans la course. Certains ne sont plus là. J’espère la voir terminer dans les 3 premiers. Selon son résultat, elle pourrait participer à d’autres étapes du GNT. »
---
La ponctualité d’EIRE D’HÉLIOS
Entraîneur : F. Harel / Driver : F. Lagadeuc
352 970 euros de gains depuis ses débuts
14 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (70 courses/10 victoires)
Indices favorables
Confiance de son entraîneur : Franck Harel lui attribue un émoji vert indiquant que tous les paramètres sont réunis pour un classement dans les 3 premiers. Lorsqu’elle est associée à ce smiley, Eire d’Hélios affiche 69 % de réussite dans les 5 premiers.
Rendement de distance : Depuis septembre 2020, elle a disputé 8 courses en s’élançant au deuxième poteau de départ, terminant 6 fois dans les 4 premiers (75 % de réussite).
Course évènement : 81 % de réussite dans les 5 premiers dans les courses supports du Quinté+ (17 sur 21).
Ferrure : 72 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’elle se produit pieds nus.
Elle est irréprochable. Efficace pour ses débuts dans le GNT 2022, Eire d’Hélios doit encore rendre 25 mètres mais cela ne semble pas lui poser de problème actuellement (2 victoires, 1 accessit lors de ses 3 plus récentes sorties dans cette configuration). Cette jument possède de solides arguments comptables. Et devrait logiquement séduire les amateurs de Quinté+.
---
EL SANTO HAUFOR coche plusieurs cases
Entraîneur : Ch. Bigeon / Driver : Ch .J. Bigeon
274 380 euros
11 % de réussite à la victoire depuis ses débuts (53 courses/6 victoires)
Indices favorables
Fréquence de sortie en piste : 67 % de réussite dans les 2 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu moins de deux semaines plus tôt (8 sur 12).
Conditions de course : 56 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il s’élance au premier poteau dans des courses avec rendement de distance.
Entraîneur/hippodrome : 100 % de réussite dans les 3 premiers pour les chevaux de Christian Bigeon à Reims depuis un an (2 sur 2).
Forme : 71 % de réussite dans les 4 premiers depuis le début de l’année.
À défaut de vaincre, El Santo Haufor a collectionné les places cet hiver. Très bien engagé ici, ce 8 ans va courir de façon assez rapprochée, ce qui lui réussit le plus souvent. Spécialiste de Vincennes (où il a acquis tous ses succès), ce protégé de Christian Bigeon a peu de références corde à droite. Un exploit de sa part n’est toutefois pas impossible.

*hors Vincennes et Enghien

Les statistiques sont disponibles sur la fiche course de la première étape du Grand National du Trot ParisTurf à Reims en naviguant sur les différents onglets.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut