Actualités
03/06/2022
Course
Etrier Summer Races
Hatchet Man et Indigo du Poret plantent fermement leurs jalons

Sur la route des Finales des Etrier 4 et 5 Ans, se proposaient vendredi 3 juin les dernières qualificatives. Elles ont été la proie de deux mâles au modèle de géant : Hatchet Man chez les 5 ans et Indigo du Poret chez les 4 ans.

Hatchet Man et Indigo du Poret plantent fermement leurs jalons

© Scoopdyga - Hatchet Man laisse à distance Happy and Lucky et Hirondelle du Rib dans le Prix Victor Cavey

Etrier 5 Ans Qualif 3 – Prix Victor Cavey

La fois précédente, sur la courte distance, Handy Bourbon s’était échappé et avait mené sa course en avant à bien, sans barguigner. Idem, en la présente circonstance, mais sur le long parcours (2 700 mètres), de la part d’Hatchet Man, qui, à la faveur de sa quatrième tentative dans la spécialité de l’Etrier (après trois échecs), s’impose en patron, de bout en bout, écoeurant la favorite, Hirondelle du Rib, qui doit même concéder la deuxième place, à la fin, à la bonne finisseuse Happy And Lucky. Ce faisant, Hatchet Man met fin à la série de victoires des juments dans cette épreuve, au nombre de quatre, depuis Durzie, en 2018, jusqu’à Gladys des Plaines, en 2021, en passant par Eolia de Houelle, en 2019, et Flèche Bourbon, en 2020. Il égale le record de la tenante du titre, en 1’12’’4. Voilà un cheval de train, auquel la distance ne fait pas peur et qui s’annonce, de la sorte, comme un sérieux prétendant à la finale de l’Etrier 5 Ans – Prix de Normandie, sur 3.000 mètres, dans trois semaines.
Revoir la course

Etrier 4 Ans Qualif 3 – Prix Lavater

Après près de quatre mois d’absence et un changement d’entraînement, Indigo du Poret effectue une brillante rentrée victorieuse dans l’ultime rendez-vous avant le Prix du Président de la République ou Finale Etrier 4 Ans. Il s’octroie de la sorte une deuxième épreuve semi-classique successive, dans la foulée de sa victoire du Prix Louis Le Bourg, à la mi-février. Cela promet dans la perspective du grand jour, où il lui faudra cependant réussir un doublé "Lavater" – "Président" qui n’a plus été réalisé depuis celui d’Utoky, en 2012. Dès lors, les placés de cette Qualif 3, Inès des Rioults, Idéal Jibay et Ici C’est Paris, sans oublier la grande absente, Idéale du Chêne, se réservant pour le 26 juin, n’ont-ils pas encore dit leur dernier mot.
Revoir la course

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut