Actualités
02/08/2022
Trotteur francais
Le Cheval du Moment
Hohneck, l’heure des très grandes ambitions

En s’imposant samedi 30 juillet dans le Prix de Washington, sur le mile (1.609 mètres), Hohneck a, une nouvelle fois, dominé des chevaux plus âgés que lui. Le 5 ans de Philippe Allaire n’en est pas à son coup d’essai contre ses aînés et affirme ses ambitions au plus haut niveau pour les prochains mois.

Hohneck, l’heure des très grandes ambitions

© Aprh - Hohneck lors de son retour après sa victoire dans le Prix de Washington à Enghien

Le leader de la génération née en 2017, dont les noms commencent en France par la lettre H, joue sur plusieurs tableaux à la fois. Hohneck vient en effet de remporter une deuxième épreuve sur le mile, dans le registre de la vitesse pure, à Enghien, trois semaines après avoir découvert avec succès la distance à La Capelle. Son entraîneur Philippe Allaire le dit tout net, il s’agit de donner de l’expérience à Hohneck en vue d’une participation à l’Elitloppet l’an prochain, l’épreuve reine de la vitesse en Europe, disputée à Solvalla en Suède. Dans le Prix de Washington, après un bras de fer de fer et un relais avec Galius, le fils de Royal Dream est sorti vainqueur d'un duel avec le deuxième du dernier Prix d’Amérique Legend Race. Les échéances d’Hohneck sont désormais nombreuses, à court et long terme. Il aura d’abord à son carnet de route le Critérium des 5 Ans le 18 septembre puis le Championnat Européen des 5 Ans le 14 octobre, deux épreuves qui se disputeront à Paris-Vincennes. Viendra ensuite le temps du meeting d’hiver avec le Prix d’Amérique Legend Race comme grand objectif – un championnat dont il a déjà conclu cinquième cette année. Et au printemps 2023, la possibilité de se produire dans l’Elitloppet est désormais annoncée. Voici l’heure des très grandes ambitions pour Hohneck.

Coélevé par Philippe Allaire et Jean-Pierre Guay, connu par ailleurs pour animer avec sa famille le label Védaquais actuellement au sommet avec le jeune champion Izoard Védaquais, Hohneck est un fils de grande famille. Son père Royal Dream a remporté le Prix d’Amérique aux dépens de Ready Cash dont il est actuellement le dauphin dans le classement des étalons. Côté maternel, le 5 ans a pour mère une fille de Ready Cash, Caranca, qui s’est imposée quatre fois en courses. Caranca est une fille d’une très bonne jument, déjà entraînée par Philippe Allaire, du nom de Sanawa, laquelle a aussi donné au haras deux éléments de tout premier plan avec Dawana et Gotland. La famille est riche en grands compétiteurs mais Hohneck, avec ses dernières performances, en est maintenant devenu le meilleur représentant avec des gains qui dépassent le million d’euros.

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut