Actualités
11/08/2022
Course
Meeting d'été Enghien
Un Prix de Londres en plusieurs questions

La meilleure course de l'année dans la spécialité Étrier, le Prix de Londres, suscite plusieurs interrogations à l'heure des partants. Elles trouveront des réponses samedi aux alentours de 16h10.

Un Prix de Londres en plusieurs questions

©Aprh - Caban Prior participera pour la troisième fois au Prix de Londres

Difficile de présenter la course avec beaucoup d'affirmations. Les participants à ce Prix de Londres 2022 présentent en effet quasiment tous dans leur profil un ou plusieurs points d'interrogation. La preuve avec ceux qui sont a priori les acteurs principaux de la course. Mais là aussi, on précise "a priori".

Fulton : Peut-il franchir le cap du Groupe II lui qui a, au mieux, évolué jusqu'ici au niveau Groupe III en montant au fil des mois les échelons ?

Florida Sport : Réputée pour sa grande vitesse de base, va-t-elle savoir donner le meilleur d'elle-même sur 2875m ? Élément de réponse, elle a trotté l'hiver dernier 1'12''5 sur 2700m à Vincennes.

Caban Prior : Va-t-il réussir à remporter le Prix de Londres après deux précédentes tentatives soldées par une 2ème place (2019) et une 4ème place (2020) ?

Chalimar de Guez : Quel visage va-t-il montrer lui qui est branché sur courant alternatif ? Il vient d'être disqualifié après avoir trotté 1'10''9 dans le Prix Paul Delanoë.

Rebella Matters : Capable de suivre tous les trains dans les meilleures courses comme les Prix d'Amérique Races Qualifs au Sulky, comment va-t-elle se comporter pour ses débuts sous la selle ?

Diamant de Treabat : Il n'a pas couru à Enghien depuis cinq ans et quatre mois ! Va-t-il trouver ses marques, lui qui peut parfois faire quelques manières ?

Carly : Véritable référence dans la spécialité, il va pourtant faire face à deux nouveautés du haut de ses 10 ans. Il sera associé pour la première fois à Florian Desmigneux et découvre la piste d'Enghien.

Voir les partants

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut