Actualités
08/11/2022
GNT ParisTurf
Analyse
GNT ParisTurf à Nantes : ce que disent les statistiques

Vainqueur de la dernière étape du Grand National du Trot ParisTurf à Feurs, Echo de Chanlecy va tenter de doubler la mise ce mercredi à Nantes. Quels sont les trotteurs susceptibles de s’illustrer sur l’hippodrome du Petit Port ? Notre Team Data a relevé les données chiffrées avantageuses de plusieurs concurrents.

GNT ParisTurf à Nantes : ce que disent les statistiques

© ScoopDyga – Fairplay d'Urzy est l'un des plus sérieux rivaux d'Echo de Chanlecy

ECHO DE CHANLECY sur sa lancée
Entraîneur : E.G Blot / Driver : T. Le Beller
90 courses, 12 victoires
13 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Ferrure : 83 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs (5 sur 6).
Emoji vert : 94 % de réussite dans les 4 premiers lorsqu’il est associé à un émoji vert* (17 sur 18).
Couple cheval-driver : 89 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’il est associé à Tony Le Beller (31 sur 35).
Aptitude : 75 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il se produit sur ce parcours (3 sur 4).
Ses statistiques parlent pour lui. Extrêmement régulier, ce 8 ans vient de renouer avec le succès et figure désormais sur le podium du Grand National du Trot ParisTurf 2022. Il a l’avantage d’avoir déjà gagné à Nantes et semble en mesure d’augmenter sensiblement son capital points ce mercredi.
 
GOÉLAND D’HAUFOR en mode combat
Entraîneur : Ch. Bigeon / Driver : Ch.-J. Bigeon
31 courses / 12 victoires
39 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Engagement : Cheval le plus riche au premier échelon de départ. Positionné à… 240 euros du recul !
Fréquence de sortie en piste : 73 % de réussite à la victoire lorsque sa précédente sortie a eu lieu moins de 20 jours plus tôt (8 sur 11).
Ferrure : 53 % de réussite à la victoire lorsqu’il est déferré des 4 pieds (10 sur 19).
Couple cheval-driver : 60 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est associé à Charles Bigeon (12 sur 20).
Très efficace à Vincennes (où il a enregistré 11 de ses 12 succès), ce protégé de Christian Bigeon a désormais deux courses dans les jambes et trouve un engagement idéal ce mercredi. Pieds nus pour la circonstance et retrouvant Charles Bigeon, il aura de nombreux supporters et s’annonce redoutable.
 
FAIRPLAY D’URZY, candidat au podium
Entraîneur : J.-M. Bazire / Driver : R. Congard
53 courses / 14 victoires
26 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Entraîneur : Jean-Michel Bazire a remporté 4 des 5 dernières étapes GNT disputées à Nantes.
Saison : 50 % de ses succès ont été acquis entre novembre et février (7 sur 14).
Sagesse : 62 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il… n’est pas disqualifié (26 sur 42).
Possédant de solides références, ce 7 ans a connu des fortunes diverses depuis son retour en piste en juillet dernier. Pas forcément très heureux lors de ses deux dernières tentatives dans le GNT, il entre à présent dans ce qui est sans doute sa saison préférée. Et le vent pourrait tourner ce mercredi...
 
FABULOUS DREAM, du pour et du contre
Entraîneur : M. Abrivard / Driver : M. Abrivard
69 courses / 7 victoires
10 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Forme/Tracking : Aucun trotteur n’a été plus vite que lui dans les 500 derniers mètres du Prix du Pont des Arts le 10 octobre dernier.
Atout fraîcheur : A signé tous ses succès dans des courses se déroulant plus de 3 semaines après sa précédente sortie (7 sur 7).
Il est capable du meilleur comme du pire et sa plus récente sortie l’illustre assez bien : fautif au départ, ce protégé de Matthieu Abrivard a bouclé son parcours à toute allure. Tout sera une question de sagesse pour cet autre 7 ans.
 
FRAGONARD DELO, avec l’homme de la situation
Entraîneur : F. Leblanc / Driver : E. Raffin
87 courses / 5 victoires
6 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Driver/hippodrome : Eric Raffin affiche 55 % de réussite dans les 2 premiers à Nantes sur les 12 derniers mois (18 sur 33).
Niveau : 56 % de réussite dans les 5 premiers dans les Groupes III (5 sur 9).
Régularité : 66% de réussite dans les 5 premiers lorsqu’il n’est pas disqualifié (43 sur 65).
Il n’a pas les données chiffrées d’un Echo de Chanlecy mais ne doit pas être négligé dans une configuration comme celle de mercredi. Être associé à un spécialiste de la piste sera un atout pour ce 7 ans candidat à l’une des cinq premières places.
 
FÉLIX DU BOURG, un outsider plutôt séduisant
Entraîneur : B. Marie / Driver : B. Marie
93 courses / 8 victoires
9 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Tenue : 7 de ses 8 succès ont été obtenus sur des distances supérieures ou égales à 2 850 mètres.
Fréquence de sortie en piste : 81% de réussite dans les 5 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu entre 27 et 55 jours plus tôt (17 sur 21).
Grand National du Trot : 3ème à Reims lors de son unique participation dans le GNT 2022.
Ce 7 ans n’a plus gagné depuis avril 2021 mais se montre régulier dans l’ensemble. Plus revu en piste depuis sa sortie au monté du 22 septembre, il est très souvent performant sur sa fraîcheur et a déjà fait étalage de sa tenue par le passé. Attention !
 
ELISKA BERRY aime les longues distances
Entraîneur : P. Monthulé / Driver : H. Monthulé
89 courses / 11 victoires
12 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Tenue : 75 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’elle se produit sur des distances supérieures à 2 950 mètres au trot attelé (6 sur 8).
Ferrure : 50 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’elle est déferrée des antérieurs (11/22).
Il ne faut pas nécessairement se fier à sa musique récente. Bien engagée ici, cette jument a fait ses preuves sur les longues distances et Hugues Monthulé sait s’en servir (1 fois sur 2 dans le Top 5 lorsqu’ils sont associés). Surprise Possible.
 
EIRE D’HÉLIOS et FREYJA DU PONT, rachats escomptés
Un peu moins efficace depuis fin juin, Eire d'Helios n’a plus que 12 points d’avance sur Echo de Chanlecy au classement général du Grand National du Trot ParisTurf 2022. La partenaire de François Lagadeuc cherchera à prendre un maximum de points afin de défendre sa position de leader. Et aura ici pour elle :
- Sa tenue (50 % de ses succès ont été obtenus sur des distances supérieures à 2 850 mètres).
- Son aptitude aux tracés corde à gauche (toutes ses victoires ont été enregistrées dans cette configuration).
Il faut aussi noter que son mentor, Franck Harel, connaît une belle réussite à Nantes avec ses protégés (8 podiums en 12 sorties sur cette piste depuis 2018).
4ème au classement, Freyja du Pont sera également de la partie et tentera de se réhabiliter après deux échecs, l’un à l’attelé, l’autre au monté. Nicolas Bazire lui attribue à nouveau un émoji vert*.
Tout sera une question de parcours pour ces deux candidates.
 
Chevaux de classe du lot, Feydeau Seven et Hooker Berry s’élanceront aux 50 mètres dans cette épreuve et resteront ferrés. Entraîneur des deux trotteurs, Jean-Michel Bazire leur attribue un émoji rouge** et se trompe rarement lorsqu’il utilise cette couleur. Depuis le 3 octobre, « JMB » a distribué des émojis rouges à 50 de ses partants. Seuls, 4 d’entre eux ont terminé dans le top 5.

* Emoji Vert : l’entraîneur indique que tous les paramètres sont réunis pour un classement de son cheval dans les trois premiers.

** Emoji Rouge : l’entraîneur indique que peu de paramètres sont réunis pour envisager un classement de son cheval dans les cinq premiers.

Les statistiques sont disponibles sur la fiche course de la 13e étape GNT ParisTurf à Nantes en naviguant sur les différents onglets. 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut