MT image

Finale du GNT ParisTurf : ce que disent les statistiques
Actualités
02/12/2022
GNT ParisTurf
Analyse
Finale du GNT ParisTurf : ce que disent les statistiques

Bien armé ce dimanche, l’entraînement de Jean-Michel Bazire va tenter d’enregistrer un 7ème succès consécutif dans la Finale du Grand National du Trot ParisTurf, dimanche à Paris-Vincennes. La team « JMB » va-t-elle encore scorer dans ce grand rendez-vous ? Notre pole data a recensé les données chiffrées avantageuses de ses 3 représentants : Gently de Muze, Feydeau Seven et Fairplay d’Urzy. Et en a fait de même pour d’autres concurrents…

Finale du GNT ParisTurf : ce que disent les statistiques
© JLL LeTROT – Jean-Michel Bazire aura trois atouts dans la Finale du GNT ParisTurf
LA TEAM BAZIRE
GENTLY DE MUZE
Entraîneur : J.-M. Bazire / Driver : J.-M. Bazire
37 courses / 13 victoires
35 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Saison : 100 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il dispute des courses en décembre, janvier et février (9/9).
Ferrure : 85 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il évolue pieds nus (11 sur 13).
Emoji vert* : 89 % de réussite dans les 3 premiers lorsque Jean-Michel Bazire lui attribue cet émoji (8/9).
Couple cheval-driver : 67 % de réussite à la victoire lorsqu’il est piloté par Jean-Michel Bazire (8/12).
Driver : En tant que pilote, Jean-Michel Bazire a enlevé 4 des 6 dernières éditions de la Finale du Grand National du Trot.
Jean-Michel Bazire le répétait encore en début de semaine (source ParisTurf) : « Cette Finale est l’objectif avoué de Gently de Muze ». Malchanceux le 12 novembre dernier, ce 6 ans entre dans la période de l’année qu’il préfère. S’il l’on devait dresser le portrait-robot du vainqueur de cette Finale, il cocherait certainement de nombreuses cases.

FEYDEAU SEVEN
Entraîneur : J.-M. Bazire / Driver : N. Bazire
58 courses / 18 victoires
31 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Hippodrome : 60 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il se produit pieds nus à Paris-Vincennes (9/15).
Saison : 57 % de réussite à la victoire lorsqu’il dispute des courses en décembre et janvier (8 sur 14).
Groupe II/Parcours : Vainqueur du Prix d’Amérique Races ZEturf Qualif #6-Prix de Belgique sur ce parcours l’hiver dernier.
Ce mercredi, Jean-Michel Bazire semble avoir apprécié les travaux de Feydeau Seven : « Il s’est montré très tonique. C’est de bon augure pour dimanche. » S’il n’a pas fait d’étincelles à Vincennes en mai et juin derniers, ce mâle de 7 ans montre souvent son meilleur visage durant l’hiver. Et apprécie la distance proposée ce dimanche (6 victoires sur 2.850 et 2.875 mètres). Attention !

FAIRPLAY D’URZY
Entraîneur : J.-M. Bazire / Driver : A. Abrivard
55 courses / 14 victoires
25 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Saison/Vincennes : 53 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il se produit à Paris-Vincennes entre novembre et février (9/17).
S’il reste sage : 60 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il n’est pas disqualifié (26/43).
Ferrure : 67 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il est déclaré déferré des postérieurs -et sans plaques- (12/18).
Il n’a pas réussi à s’imposer depuis son retour en piste en juillet dernier. Mais le juger sur sa « musique » récente serait sans doute une erreur. Pas très chanceux lors de certaines de ses dernières sorties, il est capable de se rappeler à notre bon souvenir. Tout sera une question de sagesse, mais aussi de parcours, pour ce candidat qui devra, comme Feydeau Seven, s’élancer au poteau des 25 mètres.

L’OPPOSITION
Entraîneur : H. Levesque / Driver : G. Gelormini
53 courses / 11 victoires
21 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Parcours : 83 % de réussite dans les 3 premiers sur les 2.850 mètres GP de Paris-Vincennes (5/6).
Saison : 94 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’il se produit en compétition entre les mois de novembre et février (15/16).
Couple cheval-driver : 83 % de réussite dans les 3 premiers lorsqu’il est associé à Gabriele Gelormini (3/6).
Il a 6 ans comme Gently de Muze et, comme lui, aura l’avantage de s’élancer au premier échelon de départ. Remarquable à l’occasion du meeting d’hiver 2021/2022, ce fils de Bird Parker a sorti le grand jeu lors de la récente étape GNT de Mauquenchy. Capable d’enchaîner quand il est en forme, il devrait jouer un premier rôle.

FAKIR DE MAHEY
Entraîneur : M. Mottier / Driver : M. Mottier
59 courses / 12 victoires
20 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Couple cheval-driver : 64 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est associé à Mathieu Mottier (7/11).
Forme : 86 % de réussite dans les 2 premiers depuis le mois de juin (6/7).
Fréquence de sortie en piste : 60 % de réussite dans les 3 premiers lorsque sa précédente sortie a eu lieu entre 22 et 45 jours plus tôt (12/20, dont 8 victoires).
Il a remporté 4 de ses 7 dernières courses. Qui dit mieux ? Aucun des trotteurs au départ de cette Finale. S’élancer au premier poteau sera un atout pour ce candidat capable d’animer les débats. Il participe au premier Groupe II de sa carrière avec la confiance de Mathieu Mottier (émoji vert*). Coup d’éclat possible.

GOÉLAND D’HAUFOR
Entraîneur : Christian Bigeon / Driver : Charles Bigeon
33 courses / 12 victoires
36 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Hippodrome : 52 % de réussite à la victoire lorsqu’il se produit à Paris-Vincennes (11/21).
Distance : 92 % de ses victoires ont été obtenues sur des distances comprises entre 2.700 et 2.875 mètres (11/12).
Ferrure : 70 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est déferré des 4 pieds (14/20).
Il vient de décevoir à Mauquenchy, mais les données ne seront pas les mêmes ce dimanche. Déferré des 4 pieds cette fois, ce protégé de Christian Bigeon retrouve son hippodrome favori, où il a enregistré 11 de ses 12 succès en compétition. Un rachat total de sa part est envisageable.

D’autres candidats présentent des données chiffrées plutôt flatteuses.
Très régulière, FARAH DES CAUX s’élancera au deuxième échelon de départ, mais compte 8 podiums en 10 associations avec David Thomain. Par ailleurs, de tous les duos au départ de cette Finale, le couple FINE COLLINE-Matthieu Abrivard est celui qui compte le plus de victoires : 15 (en 39 associations). Enfin, DUEL DU GERS affiche 72 % de réussite dans les 3 premiers (18/25) sur des distances supérieures ou égales à 2.700 mètres sur la Grande Piste de Vincennes.

DU CÔTÉ DES PRÉTENDANTS AU SACRE
Au coude à coude au classement général du GNT, EIRE D’HÉLIOS et ECHO DE CHANLECY vont nous offrir un match dans le match ce dimanche à Vincennes. Un affrontement qui ne se limite d’ailleurs pas à un duel car DJANGO DU BOCAGE (3ème) et FRAGONARD DELO (5ème) ont encore leur mot à dire (30 points sont attribués au vainqueur de cette Finale). Toutefois, ces deux trotteurs devront réaliser un exploit ce dimanche pour espérer enlever le Grand National du Trot 2022.
Voici les arguments chiffrés des deux premiers au classement général :
 
EIRE D’HÉLIOS
Entraîneur : F. Harel / Driver : F. Lagadeuc
81 courses / 10 victoires
12 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Qualité de l’engagement : Candidate la plus riche au premier échelon, positionnée à 530 euros du recul.
Hippodrome/Ferrure : 76 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’elle évolue pieds nus sur la Grande Piste de Paris-Vincennes (19/25, dont 4 victoires).
Distance : 50 % de ses succès ont été enregistrés sur des distances comprises entre 2.850 et 2.900 mètres (5/10).
La lecture de ses derniers résultats n’est pas très engageante, mais les paramètres de cette finale plaident pour elle ce dimanche. Cette 8 ans va cette fois pouvoir s’élancer au premier échelon de départ, 25 mètres devant Echo de Chanlecy et Django du Bocage. Elle possède des références à Paris-Vincennes et compte notamment deux victoires sur le parcours proposé ce dimanche. Capable de glaner des points précieux si elle parvient à accrocher les bonnes roues.
 
ECHO DE CHANLECY
Entraîneur : E.-G. Blot / Driver : T. Le Beller
91 courses / 13 victoires
14 % de réussite à la victoire
Indices favorables
Ferrure : 86 % de réussite dans les 2 premiers lorsqu’il est plaqué des antérieurs et déferré des postérieurs (6/7).
GNT : 100 % de réussite dans les 4 premiers dans le GNT 2022 (5/5)
Couple cheval-driver : 89 % de réussite dans les 5 premiers lorsqu’il est associé à Tony Le Beller (32/36).
D’une régularité exemplaire, ce 8 ans reste sur deux victoires d’étapes dans le circuit du GNT. Il excelle en région mais a déjà scoré à trois reprises à Paris-Vincennes et semble en mesure de se surpasser ce dimanche.

*Par le biais d’émojis de couleur, les entraîneurs donnent un avis sur leurs partants. Un émoji vert indique que : Tous les paramètres sont réunis pour un classement du cheval dans les trois premiers.

Les statistiques sont disponibles sur la fiche course de la Finale du Grand National du Trot ParisTurf à Paris-Vincennes en naviguant sur les différents onglets. 

Partagez

FIL INFO

Suivez-nous Pour ne rien manquer
Aller en haut