LE CROISE-LAROCHE
Samedi 08 Mars 2014

Courses

Courses

18:00 C2 - PRIX DE LA JOURNEE DE LA FEMME 17 000€ Télécharger le PDF

Course R - Attelé - 2850m
Challenge Fernand Floribert Dubois
Apprentis-lads-jockeys
Course "a reclamer"
Pour 7 à 10 ans inclus, n'ayant pas gagné 200.000, à réclamer pour 10.000 ou 18.000. - Avance de 25 m.
aux chevaux à réclamer pour 10.000.

RANDJANY a été réclamé pour la somme de 19.111€ par M. B. GOETZ. RILKE DES POETES a été défendu pour la somme de 10.111€ par son propriétaire

QUICK RUNNER, non partant dans l'épreuve, n'est admis à participer à aucune course jusqu'au 14 mars 2014 inclus.

Les Commissaires ont infligé à l'entraîneur Y. HALLAIS une amende de 30€ pour couleurs autres que celles enregistrées.

Les Commissaires, après avoir entendu le lad-jockey G. BLANCHARD en ses explications, lui ont interdit de monter dans les courses de leur Société pendant deux jours, pour avoir retardé les opérations du départ. En outre, l'extension et l'application de cette mesure sont demandées aux Commissaires de la Société du Cheval Français. §Faisant droit à la demande formulée et par application des dispositions de l'article 96 du Code des courses au trot, les Commissaires de la Société du Cheval Français ont retiré l'autorisation de monter au lad-jockey G. BLANCHARD les 19 et 20 mars 2014.¨

Les Commissaires, après avoir entendu le lad-jockey J. ALMIN en ses explications, lui ont interdit de monter dans les courses de leur Société pendant quatre jours, pour avoir occasionné la reprise du départ. En outre, l'extension et l'application de cette mesure sont demandées aux Commissaires de la Société du Cheval Français. §Faisant droit à la demande formulée et par application des dispositions de l'article 96 du Code des courses au trot, les Commissaires de la Société du Cheval Français ont retiré l'autorisation de monter au lad-jockey J. ALMIN du 19 au 22 mars 2014 inclus.¨ Les Commissaires, après avoir entendu le lad-jockey P.E. COLLARD en ses explications, lui ont interdit de monter dans les courses de leur Société pendant douze jours, pour avoir occasionné, par deux fois, la reprise du départ. En outre, l'extension et l'application de cette mesure sont demandées aux Commissaires de la Société du Cheval Français. §Faisant droit à la demande formulée et par application des dispositions de l'article 96 du Code des courses au trot, les Commissaires de la Société du Cheval Français ont retiré l'autorisation de monter au lad-jockey P.E. COLLARD du 19 au 30 mars 2014 inclus.¨