MT image

Jazzy Perrine, l'autre héroïne de Solvalla | LETROT
ELLE A LE RYTHME DANS LA PEAU

Jazzy Perrine, l'autre héroïne de Solvalla

09/06/2023 - GRAND FORMAT - 24H au Trot

Jazzy Perrine 1’09’’ (Django Riff) a, comme l’on dit, fait un truc, lors du week-end de l’Elitloppet, à Solvalla, s’imposant, sur les 1.640 mètres du Groupe 2 Jabb-Delicious Lopp, dans la réduction kilométrique de 1’09’’, un temps canon, a fortiori pour une pouliche de 4 ans. Surtout si l’on sait qu

©ProvinceCourses ©ProvinceCourses
©Aprh ©Aprh

Heurs et malheurs de Trendy Perrine
Trendy Perrine a mis bas un propre frère de Jazzy Perrine, il y a quelques semaines, chez Jean-François Mary et Elisabeth Allaire, au Haras de la Perrine, à Grez-en-Bouère. Mais la chose ne s’est pas faite sans mal. Les éleveurs mayennais ont même eu très peur : « La jument a eu un problème à la ceinture pelvienne, narre Jean-François Mary, et le poulinage a été extrêmement difficile. Nous avons craint de perdre le poulain et la jument. Mais, finalement, tout le monde a pu être sauvé. « Trendy » ne pouvait, cependant, élever son foal et il a fallu chercher une nourrice. Nous en avons trouvé une chez Franck Leblanc. Elle a adopté le poulain sans problème et tout va bien ; il est très beau. Du coup, Trendy Perrine n’a pu retourner à l’étalon. Elle devait rencontrer, à nouveau, Django Riff. A la place, nous avons envoyé à celui-ci une proche parente, par Bird Parker, à savoir Harmony Perrine. Le produit à naître de cette union sera inbred 2x3 sur Ready Cash, père, à la fois, de Django Riff et de Bird Parker. Sans doute est-ce un peu rapproché, mais les circonstances ont fait que nous avons pris le risque. On verra bien ! »

De « Trendy » à « Jazzy »
Entre Jazzy Perrine et le poulain né ce printemps, Trendy Perrine a eu, d’abord, Kate Perrine 1’17’’, une fille d’Ulster Perrine, conservée par ses éleveurs, à l’entraînement chez Pierre-Edouard Mary, placée au Mans, pour ses débuts, puis disqualifiée à Alençon, dimanche ; ensuite, Little Perrine, une propre sœur de « Jazzy », achetée par Joël Séché, aux dernières ventes de yearlings d’Arqana Trot, pour 135.000 euros, et, aujourd’hui, copropriété de l’Ecurie Hunter Valley ; et, enfin, Missy Perrine, vendue foal, à l’amiable, à la même Ecurie Hunter Valley. Trois utiles vainqueurs avaient précédé Jazzy Perrine, soit deux produits de Roc Meslois, Edgy Perrine 1’13’’ (une victoire et 54.540 euros) et Diva Perrine 1’15’’ (trois victoires et 37.915 euros), et un autre de Django Riff, Ivory Perrine 1’13’’ (une victoire et 49.660 euros). Trendy Perrine n’a pas, elle-même, performé, courant deux fois seulement, à 4 ans, sans parvenir à se classer.

Le produit à naître de cette union sera inbred 2x3 sur Ready Cash, père, à la fois, de Django Riff et de Bird Parker - Jean-François Mary

A lire aussi